Jean-Jacques Guillet

   A l'Assemblée Nationale      Actualités      En Circonscription      Biographie et à propos   

Déclaration de la Municipalité de Chaville

mercredi 7 janvier 2015 :: Actualités

Le Député-Maire de Chaville et la Municipalité expriment leur sentiment d'horreur et d'indignation devant l'attentat épouvantable et révoltant qui a visé aujourd'hui 7 janvier le journal Charlie Hebdo. Ils s'inclinent devant les nombreuses victimes lâchement assassinées parce qu’elles étaient journalistes ou policiers.
A travers elles, c'est la liberté d'opinion et les valeurs de la république qui sont ainsi gravement atteintes. Les drapeaux sont immédiatement mis en berne sur tous les bâtiments publics de la Ville afin de manifester la volonté des Chavillois de se dresser contre le fanatisme, et leur solidarité avec les victimes et leur famille.

Voeux 2015

lundi 29 décembre 2014 :: Actualités

Signature de la convention pour le développement des véhicules au gaz naturel en Ile de France

jeudi 18 décembre 2014 :: Actualités


Moment important ce matin à la Mairie de Paris où j'ai signé en tant que Président du Sigeif (Syndicat Intercommunalpour le Gaz et l’Electricité en Ile-de-France) un partenariat exceptionnel avec la Mairie de Paris, représenté par Christophe Najdovski, adjoint en charge des transports, GrDF, représenté par Sandra Lagumina, Directeur général et la Poste avec le soutien du Conseil Régional Ile-de-France, pour développer l’utilisation de voitures au Gaz Naturel Véhicule (GNV) en Île-de-France. Une première étape décisive pour favoriser ce carburant qui possède de nombreux atouts écologiques.



Le Gaz Naturel Véhicule (GNV) permet jusqu’à 80% de réduction d’émissions de particules fines et d’oxyde d’azote par rapport à un véhicule diesel. Il réduit même de 98% les émissions de gaz à effet de serre, par l’utilisation du biométhane carburant. Son utilisation reste pourtant très limitée, faute d’une infrastructure adaptée en Île-de-France.



Par ce partenariat conclu jeudi à l’Hôtel de Ville, nous nous sommes engagés véritablement pour l’intérêt général. Le SIGEIF sera un acteur particulièrement impliqué dans le développement et l'approvisionnement des infrastructures d'avitaillement enÎle-de-France.



La Ville de Paris expérimentera des véhicules GNV au sein de sa flotte municipale et reconvertira des stations-services en stations multi-énergies(GNV et bioGNV, produits pétroliers et électricité) ;



GrDF apportera son expertise sur l’énergie gaz et la mobilité durable ainsi que son expérience en tant qu’acteur clé de la filière biométhane . La Poste, qui déploie déjà la 1ère flotte au monde de véhicules électriques expérimentera les véhicules au GNV au sein de sa flotte. La région Île-de-France apportera une aide financière pour la création des stations et la transformation des stations existantes.



Nous voulons ouvrir la voie vers des déplacements 100 % propres et améliorer durablement la qualité de l’air. Ce partenariat exceptionnel témoigne de notre volonté commune d’ y parvenir.

		

Mardi 25 Novembre : Réunion Publique de Nicolas Sarkozy à Boulogne-Billancourt

samedi 15 novembre 2014 :: Actualités

Climat

jeudi 13 novembre 2014 :: Actualités

L'un des rendez-vous les plus importants à venir pour la France, c'est bien la conférence Climat de l'ONU prévue en décembre 2015. Avec le groupe de travail à l'Assemblée nationale, je veillerai à ce que la France continue de porter un discours exigeant sur la question fondamentale du réchauffement climatique. La voix de la France sera déterminante au moment où la Chine et les Etats-Unis s'accordent pour quantifier des objectifs.

Cérémonie du 11 Novembre à Chaville

mardi 11 novembre 2014 :: En Circonscription

Cérémonie du 9 Novembre

dimanche 9 novembre 2014 :: Actualités

Nous célébrons aujourd'hui le 44 ème anniversaire de la disparition du Général de Gaulle. Comme chaque année, j'ai prononcé ce matin une allocution lors de la cérémonie organisée en relation avec la Mairie de Meudon dans la cours d'honneur de l'Hôtel de Ville.

Meeting avec Nicolas Sarkozy

dimanche 5 octobre 2014 :: Actualités

L'insertion des véhicules à gaz dans la liste des véhicules propres : une solution pour lutter contre la pollution

jeudi 2 octobre 2014 :: Actualités

Je me félicite de l’insertion des véhicules roulant au gaz dans la liste des véhicules propres, dans le cadre de la loi sur la transition énergétique.



Même si ce projet de loi sur la transition énergétique se révèle au bout du compte assez décevant, il convient néanmoins de saluer cette disposition qui va permettre de développer et d’amplifier l’expérimentation de nouveaux véhicules urbains au gaz naturel ( GNV et biométhane carburant). Le Sigeif que je préside, avec GrDF (Gaz réseau distribution France), le Conseil régional d’Ile-de-France, La Poste, Greenovia, rejoints aujourd’hui par la Ville de Paris, s’est engagé dans une ambitieuse convention de partenariat afin de développer des stations d’avitaillement en GNV et l’expérimentation de ces véhicules en Ile-de-France. Le GNV, carburant de substitution écologique, est une excellente alternative aux carburants issus de pétrole et peut de fait, utilisé à grande échelle, contribuer à la diminution de la circulation des véhicules polluants. Le GNV se distingue du GPL (Gaz de Pétrole liquéfié), il est composé à 97% de méthane (un poids lourd GNV émet 92% de moins de particules fines et 85% d’oxydes d’azote qu’un poids lourd roulant au diesel). Le biométhane carburant permet d’obtenir un bilan neutre quant à l’émission de CO2. Le Sigeif, plus important syndicat d’énergie en France souhaite apporter toute son expertise dans le domaine de l’achat et de l’acheminement du gaz, pour travailler avec ses partenaires, au développement d’un réseau de stations d’avitaillement GNV et biométhane carburant en Ile-de-France. Il s’agit de participer à la mise en oeuvre d’une politique efficace en matière de lutte contre la pollution dans des cadres budgétaires restreints et en réponse à l’attente de nos concitoyens.

Non, M. Hollande, s'attaquer aux familles, ce n'est pas seulement "douloureux "pour les familles elles-mêmes mais c'est dangereux pour notre économie et notre avenir

mardi 30 septembre 2014 :: A l'Assemblée Nationale

En s'attaquant aux allocations familiales, en taillant à la serpe différents dispositifs qui étaient utiles voire nécessaires aux familles, le Gouvernement fait montre à nouveau de son absence totale de discernement et de hauteur de vue. Il se livre au saccage en règle d'un des piliers de notre développement : la vitalité de notre démographie. Dans un pays en crise, englué dans les doutes, il n'est pas responsable de vouloir ainsi mettre un coup d'arrêt au dynamisme démographique et assombrir encore l'avenir de notre pays. L’économie ne s’en portera pas mieux, bien au contraire. Ces mesures improvisées pénalisent la consommation des ménages et alimentent le cycle de la déflation.

Chrétiens d'Orient

mardi 29 juillet 2014 :: Actualités

J'ai signé, avec plusieurs parlementaires de l'UMP, un courrier solennel adressé au Président de la République sur le sort des Chrétiens d'Irak. Ce courrier suggère d'une part que la France intervienne auprès des autorités des pays du Proche et du Moyen-Orient concernés pour leur demander de mieux garantir le libre exercice du culte sur leur territoire et de prendre des mesures de sécurité particulières autour des lieux de culte fréquentés par les chrétiens ; et d'autre part que la France porte un projet de résolution pour que le Conseil de sécurité des Nations Unies, dont elle est membre permanent, réaffirme solennellement -après sa récente "déclaration à la presse" sur la persécution de minorités à Mossoul en Irak - le droit de toutes les minorités à pratiquer en toute liberté et en toute sécurité leur religion dans le respect des principes de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

COP 21

mardi 8 juillet 2014 :: A l'Assemblée Nationale

J'ai été nommé membre du groupe de travail sur la préparation de la conférence mondiale sur le changement climatique qui se tiendra à Paris en décembre 2015

Débat ce jour sur les politiques européennes en matière de lutte contre le réchauffement climatique

mercredi 28 mai 2014 :: A l'Assemblée Nationale


Débat sur les politiques européennes en matière... par jjguillet

Que penser de la proposition de loi socialiste sur la famille ?

mardi 20 mai 2014 :: A l'Assemblée Nationale

Les socialistes ont déposé une proposition de loi relative à l’autorité parentale et à l’intérêt de l’enfant. Elle se substitue en fait au projet de loi sur la famille imaginé par le gouvernement et qu’il a dû retirer devant l’émotion soulevée par celui-ci. Dans la proposition de loi, pas de PMA pour les couples lesbiens, pas de statut du tiers, on peut s’en réjouir. Mais les dispositions qu’elle prévoit sont très contestables. Il est regrettable d’ailleurs que le texte, alors que le règlement de l’Assemblée Nationale le permet, n’ait pas été soumis au Conseil d’Etat. Quoi d'étonnant à ce que le texte soit mauvais et recèle de vrais dangers.

On se retrouve ainsi face à des rigidités excessives qui feront peut-être la joie des juristes mais qui ne vont certainement pas, contrairement à ce que le titre du texte semble indiquer, dans l’intérêt de l’enfant qui risque de se trouver ballotter en permanence entre deux parents en cas de divorce.

Les principales dispositions qui font débat :

  • Le fait que le code civil qualifie expressément le changement de résidence ou d’établissement scolaire d’ « acte important » dans l’exercice de l’autorité parentale, requérant, par conséquent, un accord exprès de l’autre parent, « dès lors qu’il modifie les modalités d’accueil de l’enfant par l’autre parent ». Dit autrement, un parent divorcé avec enfant devra demander l’autorisation à son ex conjoint s’il veut déménager. Si celui-ci refuse, il faudra saisir le juge. Or le texte ne règle ni le cas où le parent déménageant ne requiert pas l’autorisation de l’autre, ni le cas de la mutation « forcée », ni celui d’enfants issus de plusieurs mariages…
  • Le principe selon lequel la résidence de l’enfant sera fixée au domicile de chacun de ses parents, afin de traduire leur égalité. L’alternance des temps de résidence sera le principe et le juge ne fixera plus de droit de visite et d’hébergement du parent qui reçoit l’enfant pour une durée inférieure à l’autre. Certains voient là une garde alternée de principe qui ne dit pas son nom, d’autres une usine à gaz qui fait que l’enfant a 2 adresses, donc plus vraiment d’adresse.
  • création d’un « mandat d’éducation quotidienne » qui permet au tiers vivant de manière stable avec l’un des parents d’accomplir les actes usuels de l’autorité parentale à l’égard de l’enfant vivant avec le couple, pour la durée de la vie commune. Il doit être rédigé par acte sous seing privé ou en la forme authentique, et ne peut être établi qu’avec l’accord de l’autre parent.
  • création d’une amende civile pour sanctionner le parent qui fait délibérément obstacle de manière grave et renouvelée aux règles de l’exercice conjoint de l’autorité parentale. Le droit actuel le permet déjà. Cette disposition n'apporte rien.

Alstom, une commission d'enquête s'impose

mardi 20 mai 2014 :: Actualités

J'ai cosigné avec 35 de mes collègues une proposition de résolution visant à créer une Commission d’enquête sur la cession par Alstom de son pôle énergie à un groupe étranger.

En effet, il est pour le moins étonnant que l'actuelle direction d'Alstom , l’un de nos fleurons industriels, reconnus pour ses deux grands métiers, les turbines et le transport ferroviaire, notamment le TGV, décide de céder tout un pan de ses activités à travers l’abandon de sa branche énergie, alors que le groupe est loin d’être au bord du gouffre sur le plan financier et a même un carnet de commande de plus de 50 milliards d'euros dans les 2 ans à venir !

Quelles sont les raisons qui poussent au démantèlement d’un groupe qui a accompagné l’épopée industrielle française et qui a une position stratégique dans notre industrie notamment nucléaire ?

Après Pechiney , les ciments Lafarge , Arcelor , le démantèlement d’Alstom au profit de l’américain General Electric, voire de l’allemand Siemens n'est pas acceptable !

Quelle position, quelle vision doit avoir la puissance publique ? Est-elle condamnée au silence ou doit-elle intervenir pour maintenir ses champions, et selon quelles modalités et quels critères ?

Il est urgent que la France élabore une politique industrielle pour protéger et développer son patrimoine industriel , garant de l'emploi et fondement de notre indépendance !

Plus d'articles